Collection Stardust

Jimmy Sabater

Désigné coupable

Victime d’une mise en scène visant à faire de lui le coupable d’un meurtre, Quentin saura-t-il prouver son innocence ?

lire la suite

  • Son écriture est fluide, prenante et diaboliquement addictive […]  Ce thriller est rempli de suspens et j\\\'ai adoré le personnage principal, je l\\\'ai trouvé très attachant mais légèrement flippant. 17/20

    Les lectures de VAL, aupaysdelire.blogspot.fr le 23 mai 2015

  • Un suspens rageur, un monde diabolique, des pouvoirs inexpliqués tiennent le lecteur en haleine.

    Sophie AUDOUARD, Canopé, La Revue de l Académie de Paris le 1 mai 2015

  • Jimmy Sabater, un écrivain qui parle aux jeunes.

    Paul VERONIQUE, L’Est républicain le 4 avril 2015

En librairie le 3 mars 2015

Ellen Willer

Son fils

« C’est bien là, l’ironie de notre histoire : c’est grâce à nos parents que notre relation a commencé. Et c’est à cause d’eux qu’elle n’a pas abouti. »

lire la suite

  • Comme dans son précédant roman La lettre d'Argentine Ellen Willer questionne sur la famille. Dans Son fils elle invite le lecteur à réfléchir sur la remise en cause des principes familiaux face à l'évolution de la société. Une thématique on ne peut plus d'actualité aujourd'hui. Le roman peut effet ouvrir le débat autour de la famille : l'homoparentalité, la GPA, la PMA.  

    Sophie AUDOUARD, Canopé, La Revue de l'Académie de Paris le 1 octobre 2014

  • Est-il possible d'aimer son presque frère ? […] Toutes ces questions la jeune héroïne va les tourner dans tous les sens dans ce roman tout en sensibilité. L'écriture d'Ellen Willer est tout en nuances et très juste. Un livre qui nous emporte dans les tourments de l'amour et de l'adolescence.

    Babelio le 1 octobre 2014

  • L'intrigue surfe sur un thème d'actualité : la famille recomposée. La romancière analyse avec justesse les difficultés à y trouver sa place, qu'on soit l'adulte "perturbateur" ou l'enfant bousculé.

    Notes Bibliographiques le 1 septembre 2014

  • Son fils se lit facilement et rapidement. Le style est aéré. Willer vous laisse apporter votre part d'imagination dans le scénario ne décrivant pas tout minutieusement. Un bon livre pour les adolescentes aimant les histoires d'amour contrariées.

    Babelio le 1 septembre 2014

  • Un roman ados tout en émotions et qui aborde beaucoup de thèmes forts comme les familles recomposées, les secrets de famille, les relations amoureuses, la moralité, le racisme et les préjugés.

    Babelio le 1 août 2014

  • Une grande subtilité dans les questions que se posent les protagonistes, dans leurs échanges sur ces difficultés et dans les réflexions que tout cela suscite chez le lecteur.
 Cette pépite donne envie de découvrir les autres ouvrages de l'auteur et de cette maison d'édition.

    Babelio le 1 juillet 2014

En librairie le 10 juin 2014

Jimmy Sabater

Un suspect presque parfait

Quand un jeu d’adolescents vire au cauchemar et que la rumeur fait d’un ado fragile le suspect d’un meurtre…

lire la suite

  • Réseaux sociaux, conflits familiaux, violence, l’écrivain nancéien Jimmy Sabater prend les adolescents au sérieux dans son dernier polar, Un suspect presque parfait.

    François PRADAYROL, Le Républicain Lorrain L'Hebdo le 10 octobre 2014

  • Jimmy Sabater, né à Nancy, a donné envie aux collégiens de tenter l'écriture.

    Rencontre au collège Jacques-Callot le 17 septembre 2014

  • Jimmy Sabater écrit un polar qui donne à réfléchir… Meurtre sur le réseau social.

    Guillaume MAZEAUD, L'Est Républicain le 26 mai 2014

En librairie le 12 mars 2014

Ellen Willer

La Lettre d’Argentine

Quand une lettre venue du bout du monde fait resurgir un secret de famille et grandir un enfant…

lire la suite

  • Ce roman, très agréable à lire, […] pointe les difficultés des relations humaines et la complexité des histoires familiales.

    La Revue des livres pour enfants le 1 avril 2013

  • Un roman émouvant sur les rapports familiaux dont les enfants sont parfois otages.

    Inter CDI le 1 mars 2013

  • Ellen Willer transporte le lecteur avec efficacité et son ouvrage est une perle de fraîcheur, un véritable hymne à la vie, à l’amour, et au-delà. Ecrit à la première personne, Elias, jeune adolescent de quatorze ans, émeut et touche le liseur en plein cœur, sous le soleil d’Argentine, avec en arrière-fond, le chant chaloupé des guitares et du tango. Que voilà un beau voyage identitaire raconté avec un humour vif et une délicatesse rare.

    Valérie DEBIEUX, La Cause littéraire le 5 février 2013

  • Un premier roman de qualité pour cette nouvelle collection à destination des adolescents.

    Page des Libraires (Valéria Demuyt, librairie Doucet, Le Mans) le 7 décembre 2012

  • Un roman sensible, original et bien écrit, sur le thème du secret de famille. 

    Le Bateau Livre le 28 novembre 2012

  • Un roman drôle et émouvant sur les liens familiaux et les secrets de famille, sur l'amour et la haine, sur la nécessité du pardon. A lire !

    Croqu'Livre le 11 octobre 2012

  • Si on commençait la semaine par un bon livre ?

    Livralire le 8 octobre 2012

  • La première étoile de La Grande Ourse. Le livre se positionne clairement vis-à-vis d'un public ado-adulte exigeant.

    Récréalivres, librairies Sorcières le 26 septembre 2012

En librairie le 4 octobre 2012